Le futur du moulin de la Barbée est très dépendant des politiques publiques concernant la gestion de l'eau et des rivières. 

Dans cette page, sont signalées les contributions susceptibles d'informer sur la mise en oeuvre de cette politique (peu favorable aux moulins) ainsi que les contestations dont elle est l'objet.

Rompre avec la continuité écologique destructive : réconcilier préservation de l'environnement et activités humaines

Rapport d'information de M. Guillaume CHEVROLLIER, fait au nom de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durablen° 498 (2020-2021) - 30 mars 2021

Le Canard enchaîné : 13 janvier 2021

le canard 13 Janvier 2021   2pdf

La fièvre de destruction des obstacles à l'écoulement de l'eau dans les rivières a maintenant gagné l'Europe. Une grande nouveauté en 2020: un site internet pour que les particuliers puissent signaler les  obstacles à l'écoulement des eaux dans les rivières !  La bêtise gagne : au secours ! 

Le 22 .11. 2020, Jacques SIMON président de la FOHF (Fédération des ouvrages hydrauliques de France) qui rassemble les propriétaires de moulins, étangs et centrales hydrauliques, vient de sommer l'État :

1) de respecter les obligations de la DCE 2000/60/CE sur l’atteinte de la qualité des masses d’eau au lieu de reporter les échéances de 2015 à 2021 puis 2027, sans que cela ne choque personne.

2) de cesser toute destruction de seuil, barrage et chaussée d’étang qui n’ont jamais apporté de résultat significatif en termes d’amélioration de la qualité de l’eau.

3) de cesser d’entraver l’énergie hydroélectrique en l’écartant des modes de productions facteurs de la transition énergétique.

4) d’indemniser tous les propriétaires d’ouvrages détruits par erreur manifeste d’appréciation.

Jacques SIMON s’est inspiré de la démarche devant de Conseil d’Etat du maire de Grande-Synthe qui a enjoint l’Etat de respecter l'accord de Paris sur le climat prévoyant la réduction des gaz à effet de serre.

Le Président du Conseil Départemental de la Sarthe s'engage : vu sur FR3 le 16.09.2020

La casse des seuils-déversoirs continue 

Contrairement à ce qu'on aurait pu attendre, l'expérience de la sécheresse estivale de l'année 2019 ne conduit pas à remettre en cause le programme de destruction des seuils: Inquiétant  ! : voir le film - ce n'est pas sur le Loir mais cela pourrait arriver  !

Vu à la télé

Des moulins à eau en Maine et Loire (reportage du 27.03.2019)