Minette, la chatte du moulin

Originaire de Prigne où elle a semble-t-il été abandonnée près du Loir, elle s'était réfugiée dans le garage d'une amie qui veille toujours sur elle...  Sa chatte voyant d'un mauvais oeil l'arrivée de cette jeune  intruse, elle a jugé préférable de lui trouver une famille d'accueil. Après les premières hostilités initiées par la basse-cour, le territoire a été partagé.  Minette règne sur le moulin et le parc alentour. Les autres animaux se partagent les îles et les passerelles. Ayant perdu une canine dans son jeune âge, Minette a semble-t-il renoncé à la chasse après un retour de mulot un peu malmené dont elle ne fût pas spécialement gratifiée (les poules se chargent de les escagasser assez sauvagement !).  Gentille peluche avec les familiers, elle disparaît dès qu'un "étranger" se présente. 

Le saule pleureur à proximité du moulin où elle avait ses habitudes étant tombé à la suite des tempêtes de 2018, elle aime maintenant se réfugier sur la corbeille de plantes qui borde la terrasse au premier étage où poussent des herbes aromatiques.

IMG_3491

Les nouvelles pensionnaires arrivées début mai 2019

IMG_3962

IMG_3964

IMG_3983

Le moulin et ses environs constituent un vrai refuge pour les animaux de la nature. Certains y résident à l'année comme les colverts ou les petits oiseaux auxquels nous donnons à manger en hiver. Certains prédateurs sont redoutables comme les silures ou les hérons qui s'attaquent aux jeunes canetons et aux poules d'eau. Ces dernières années, des cygnes sont arrivés. Se nourrissant essentiellement de plantes aquatiques, ils contribuent à limiter leur prolifération. Les chauves-souris sont très nombreuses et, se nourrissant de moustiques, elles en limitent la présence. La restauration des rives des canaux a contribué à créer des refuges pour les batraciens dont la population semble augmenter si l'on en croit l'augmentation des décibels des chants nuptiaux. On laisse les rives enherbées jusqu'à la fin des cycles de reproduction des oiseaux et des amphibiens..

Il va de soi qu'il n'est  pas fait usage d'herbicides ou de pesticides au moulin. Malheureusement, ils sont bien présents dans l'eau du Loir !  Les mésanges se chargent de nettoyer les rosiers de leurs pucerons !

Les carpes

29 juillet 2008

Poissons  emblématiques du Loir, elles se balladent souvent en bandes, à la surface de l'eau en été. La fraie des carpes est un vrai spectacle. Remises à l'eau par des pêcheurs no kill , elles arrivent parfois blessées ou mortes dans nos vannages....  

IMG_4252

  • IMG_2217
  • IMG_2218
  • IMG_2222
  • IMG_2221

Les silures

Silure photographié depuis la passerelle sud le 24 mai 2018. Il a remonté le seuil à la sortie d'un canal de dérivation (pourtant alors quasiment à sec) où il a pu se goinfrer dans les frayères qui s'y trouvent.... Inutile de construire pour les Silures des passes à poissons onéreuses  !

D'après les pêcheurs, les Silures prolifèrent au détriment des Sandres et Brochets. 

IMG_2037

IMG_2038

  • DSCN4619
  • DSC06293
  • canetons
  • oeufs
  • 2013 avril 346
  • famille de canetons au nid (2)
  • famille de canetons au nid
  • grenouille verte
  • heron en rive gauche
  • heron sur déversoir
  • Libellules
  • trois canetons

Deux évadés d'un parc (le Tertre rouge ?) surpris sur l'île au milieu du Loir, le 30.11.2017. Photo prise depuis la terrasse au premier étage.

Les animaux de la nature profitent de la nourriture destinée aux poules.

chevreuils 30112017 focus sur têtes

IMG_0292

Mésanges bleues au moulin de la Barbée

Sitelle torchepot au moulin de la barbée

Les habituées : les mésanges (une bleue à gauche et une charbonnière à droite)

La sitelle Torchepot, très craintive, rend parfois visite aux mangeoires 

Photo 036

Photo 037

DSCN4614

DSCN4619

DSC06293

Chardonneret : on le voit rarement mais il se remarque.

Moulin de la Barbée

DSCN4601

Bouvreuil

faucon

P1030920

oie au nid

Jeune faucon

Couple de cygnes avec petits au printemps 2016

Oie au nid (sur l'île au milieu du Loir)

cygnes gros plan

cygnes

poule d'eau

Cygnes

Poules d'eau

Le 16.11.2020 : pour une raison inexpliquée, le niveau d'eau aval a baissé soudainement, une aubaine pour les grandes aigrettes et les cygnes....

IMG_6702

IMG_6705

IMG_6711

IMG_6692

poule d'eau 3

poule d'eau 1

poule d'eau 2

P1020160

P1020162

sanglier

Martin pêcheur.

Sanglier déambulant sur le seuil-déversoir le 13.12.2013

cureuil1

cureuil2

Les écureuils viennent aussi se ravitailler dans les mangeoires destinées aux oiseaux; ils viennent moins depuis que nous avons remplacé les balcons en bois par une passerelle en acier galva.

Depuis quelques années les portées de Colverts se font rares. Les petits peuvent être mangés par des silures et des hérons (j'ai assisté à un carnage en mai 2017). Les  canes n'apprécient pas les changements fréquents de niveau d'eau, conséquences de l'arasement du barrage des Moulins Neufs et de l'ouverture des clapets.

les coqs

2013 avril 346

Au moulin, les poules meurent de vieillesse ou se noient. Il leur arrive de pondre. Il faut se dépêcher de ramasser les oeufs  car la concurrence est rude : rats des champs, fouines, couleuvres, corbeaux, geais, ... 

Une cane blanche est arrivée un beau matin et fait bande avec les colverts. Elle vit au moulin depuis une dizaine d'années.

DSCN0896

grande aigrette 2

grande aigrette

Mouettes (à gauche) et Grande aigrette blanche (milieu et à droite)

IMG_3939

IMG_3949

..Helix pomatia  ou "escargot blanc" ou "escargot de Bourgogne" : beaucoup plus rares que les gris, on les protège.... Ils affectionnent les amas d'herbes ou de feuilles en décomposition. L'un d'eux a même été surpris en train de brouter du lichen sur une terrasse en bois, après une bonne pluie (le 10.06. 2019) !