Le moulin de la Barbée : un restaurant avec vue apprécié (1983-1995)

Pierre Doire décide de changer de vie à la suite du retour du service militaire de son fils Gilles qui a un CAP de cuisinier. "J'en avais marre des sablières" (témoignage de Pierre Doire). Il propose à son fils d'ouvrir un restaurant dans le "superbe emplacement" qu'il possède. Le premier étage du moulin est transformé pour accueillir la clientèle. La terrasse est aménagée et recouverte d'un velum.

Le restaurant a ouvert le 29 mai 1983, jour de la fête des mères. Les débuts sont difficiles mais la table et le lieu finissent par attirer le public qui apprécie la terrasse avec vue sur le Loir.

En 1985, une partie du rez de chaussée est transformée en club privé avec piste de danse, réservé à la clientèle du restaurant. 

Spécialité de la maison : l'anguille pêchée à la Braye au pied du vannage.

"Aujourd'hui mon fils Gilles est chef en sa cuisine, moi Pierre assure la gestion et l'accueil, mon épouse Janine, aide et surveille le service. Avec apprentis et serveurs notre SARL tourne rond, comme jadis la roue du moulin" (témoignage Pierre Doire, 1990).

 Les Doire restaurent alors une maison en ruine située à Morannes où ils vont habiter. Les chambres du moulin - situées dans la tour - sont alors disponibles pour la clientèle.

L'hôtel-restaurant  a fonctionné jusqu'en 1995. L'ouverture de l'Autoroute entre le Mans et Nantes a été fatale aux hôtels-restaurants du secteur qui vivaient surtout d'une clientèle de passage. Jusqu'en 2010, des personnes poussaient la grille du moulin, espérant trouver un bon restaurant avec vue. 

B restaur

B Terrasse

B club (2)

B salle de restaurant

B salon d'accueil

La terrasse couverte (vue de face et de l'intérieur)

Le club

La salle de restaurant au premier étage (remarquer les trophés placées sur la hotte de la cheminée centrale, à droite de la photographie)

Le salon d'accueil en bas de la Tour. 

Photos extraites du dépliant touristique du restaurant

Pierre Doire est décédé à son domicile de Morannes, le 21.10.2019. Il avait toujours plaisir à venir au moulin avec son épouse Janine. Nous avons perdu un conseiller précieux et un ami..